Afrique

Tunisie : Fermeture et saisie du matériel de diffusion de la chaîne Nessma TV et de la radio Al Quran-Al Karim

- Sur décision de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle

Fatma Bendhaou   | 27.10.2021
Tunisie : Fermeture et saisie du matériel de diffusion de la chaîne Nessma TV et de la radio Al Quran-Al Karim

Tunisia

AA / TUNIS / Yusuf Celim

Les matériels et équipements de diffusion de la chaîne de télévision tunisienne « Nessma » et de la radio « Al Quran- Al Karim » ont été saisis, ce matin, sur décision de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) qui a eu recours aux forces de l’ordre pour procéder à la fermeture et à l’arrêt de diffusion des deux médias.


D’après un communiqué publié par la HAICA, cette saisie intervient en application d’une décision, prise le 11 octobre courant, relative à la saisie des équipements de diffusion de ces deux chaînes, qualifiées d’« illégales », transmettant leurs programmes sans licence de diffusion.


La HAICA a rappelé qu’elle avait infligé des sanctions financières et envoyé plusieurs avertissements aux chaînes susmentionnées pour qu'elles cessent de diffuser, ajoutant que ces chaînes ont été averties auparavant de la décision de fermeture et d’arrêt de diffusion.


La Haute autorité a tenu à souligner que la chaîne Nessma TV avait retardé le règlement de son statut juridique depuis 2014, et ce « malgré les appels lancés et les efforts de HAICA à travers de nombreuses correspondances et réunions, depuis 2014, qui l'avaient obligée à prendre la décision d'arrêter les procédures de règlement en juillet 2018 ».

La HAICA a indiqué, d’autre part, que la radio Al Quran-Al Karim avait persisté à diffuser « hors du cadre de la loi », et à pirater des radiofréquences pendant plus de six ans, en violation flagrante de la loi et des institutions étatiques et ce, malgré plusieurs décisions de saisie de matériels, notamment en juillet 2015, en novembre 2017, en août 2020 et en mars 2021.

D’après la HAICA, Nessma TV et Al Quran-Al Karim ont été « politiquement employées », depuis des années, respectivement par Nabil Karoui, chef du parti Qalb Tounes, dans sa campagne électorale, et par le fondateur et chef du « Parti Rahma », Saïed Jaziri, qui a utilisé la radio pour diffuser un discours haineux et des incitations à la violence.

A noter que le membre de la HAICA, Hichem Snoussi, avait confirmé, ce matin, dans une déclaration accordée à l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP/Officiel) et à plusieurs médias tunisiens, que des fonctionnaires de la HAICA, accompagnés des forces de l'ordre, ont procédé à la saisie du matériel de diffusion de la radio « Al Quran-Al Karim » et de la chaîne Nessma TV.

Il a indiqué, dans le même cadre, que « des dispositions sont en cours pour saisir le matériel de diffusion de la chaîne Hannibal TV ».

Rappelant que les forces de l’ordre avaient procédé, le 6 octobre, à la saisie du matériel de diffusion de la chaîne Zitouna TV, en application de la décision de la HAICA, qui avait adressé des avertissements à la chaîne concernée pour diffusion sans licence.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın