Afrique

Tchad : le dialogue national inclusif reporté à une date ultérieure

- A la demande de l’Etat du Qatar.

Lassaad Ben Ahmed   | 02.05.2022
Tchad : le dialogue national inclusif reporté à une date ultérieure

Chad

AA / Peter Kum

Le dialogue national inclusif, qui devrait débuter le 10 mai courant à N’Djamena, est de nouveau ajourné à une autre date qui sera communiquée ultérieurement, a annoncé, dimanche, le ministre tchadien des Affaires étrangères, Chérif Mahamat Zene.

Le Tchad « tient à notifier à l'État du Qatar l'accord des plus hautes autorités de la Transition pour un report du Dialogue National Inclusif à une date ultérieure, qui sera retenue après consultations avec les institutions et les acteurs politiques pertinents », a annoncé dans un communiqué, dimanche, le ministre tchadien des Affaires étrangères.

Selon les autorités tchadiennes, c’est l'Etat du Qatar qui a demandé au Tchad de reporter la rencontre prévue à partir du 10 mai 2022.

« L’Etat du Qatar demande au Conseil Militaire et au Gouvernement de Transition le report du Dialogue National Inclusif prévu à N’Djamena le 10 mai, pour permettre aux négociations en cours à Doha avec les politico-militaires de déboucher sur un accord », a indiqué dans un tweet, dimanche, M. Zene.

Le Tchad « prend acte de l’appel de l’Etat du Qatar » demandant « un report du dialogue national inclusif, prévu à N’Djamena le 10 mai 2022, afin de permettre aux groupes politico-militaires de participer audit dialogue », a souligné le ministère tchadien des Affaires étrangères.

Dans un tweet précédent publié le 20 avril, le ministre tchadien des Affaires étrangères a exprimé son pessimisme par rapport aux négociations de Doha qui piétinent depuis le 13 mars dernier.

« Faute d’un accord avec les politico-militaires avant le 10 mai, date retenue pour le dialogue national inclusif, l’option de leur participation au dialogue national inclusif parallèlement au pré-dialogue de Doha pourrait être explorée sous quelques conditions. Le gouvernement n’exclut personne du dialogue national inclusif », a-t-il souligné.

Il faut rappeler que ce dialogue national initialement prévu le 15 février avait été reporté au 10 mai « pour permettre au comité d'organisation de mieux poursuivre les préparatifs des assises nationales », avait annoncé le 27 janvier, le Premier ministre tchadien, Albert Pahimi Padacké.

« Le dialogue national inclusif est le cœur du dispositif de la transition dont nous avons la charge. De ce dialogue inclusif et de son succès notamment, réussira la transition », avait souligné le chef du gouvernement du Tchad.

Lancé quelques semaines après la prise du pouvoir en avril 2021 par le président du Conseil Militaire de Transition, le général Mahamat Idriss Deby Itno, ce dialogue national a pour but de trouver avec tous les citoyens, des solutions pérennes aux problèmes qui minent l’évolution du Tchad.

Ce dialogue national inclusif est aussi censé réconcilier les Tchadiens et conduire à des élections présidentielle et législatives pour un retour à l’ordre constitutionnel.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın