Afrique

Sahel : déploiement prochain de troupes tchadiennes dans la région des trois frontières

- La ministre française des armées Florence Parly et son homologue suédois Peter Hultqvist entament une tournée au Sahel.

Lassaad Ben Ahmed   | 20.01.2020
Sahel : déploiement prochain de troupes tchadiennes dans la région des trois frontières

Tunisia

AA / Tunis

Les détails techniques et juridiques d’un futur déploiement de troupes tchadiennes dans la région des trois frontières entre le Mali, le Niger et le Burkina, ont fait l’objet d’une réunion, lundi à N’Djamena entre Abdoulaye Sabre Fadoul, directeur du cabinet civil du président tchadien, Florence Parly, ministre française des armées et son homologue suédois, Peter Hultqvist,

Selon un communiqué émis par la présidence tchadienne, la réunion s’est déroulée « en présence des ministres tchadiens des Affaires étrangères et de la Défense nationale ».

« La rencontre a permis de discuter les détails techniques, juridiques ainsi que les préalables au déploiement des troupes tchadiennes dans la zone des trois frontières » a laissé entendre le ministre tchadien en charge de la Défense nationale Mahamat Abbali Salah.

« Ce qui va être entamé marquera un véritable tournant dans la lutte antiterroriste » au Sahel, a indiqué, pour sa part, la ministre française des Armées.

Florence Parly et Peter Hultqvist, sont arrivés lundi matin à la capitale tchadienne, dans le cadre d’une tournée au Sahel.

Cette visite intervient une semaine après le sommet de Pau sur la sécurité dans la bande sahélo-saharienne, « dans l’optique de passer à la mise en œuvre des décisions prises par les chefs d’Etat », le 13 janvier.

Lors de ce sommet, les présidents des cinq pays du Sahel (le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad) ont explicitement demandé à la France de les aider à lutter contre les groupes armés sévissant dans la région et à rétablir leur autorité sur l'ensemble de leurs territoires.

Les chefs d'Etat avaient également convenu de mettre en place un commandement conjoint de la Force Barkhane et de la force mixte G5 Sahel.

Après N’Djamena, Parly et Hultqvist se rendront à Bamako, selon le communiqué de la présidence tchadienne, où ils seront rejoints par leurs homologues portugais et estonien.

Pour rappel, la région des trois frontières a été secouée par plusieurs attaques meurtrières au cours des derniers mois. La dernière en date a eu lieu le 9 janvier à Chinagoder à l'ouest du Niger et coûté la vie à 89 soldats nigériens.

Le 25 novembre dernier, 13 militaires français de la force Barkhane ont été tués dans un accident d’hélicoptères lors d'une opération menée dans le sud-est du Mali contre un groupe armé faisant allégeance à Daech.







Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın