Afrique

Saïed : "L'Egypte et la Tunisie offrent des perspectives de coopération prometteuses"

- Le président tunisien est arrivé vendredi en Égypte pour une visite de 3 jours, sa première depuis sa prise de fonction en octobre 2019

Yosra Ouanes   | 10.04.2021
Saïed : "L'Egypte et la Tunisie offrent des perspectives de coopération prometteuses"

Tunisia

AA / Tunisie / Yosra Ouannes

Le président tunisien Kaïs Saïed a affirmé, samedi, que son pays et l'Egypte offrent des opportunités et des perspectives de coopération prometteuses et diversifiées dans plusieurs domaines.

C'est ce qui ressort de la rencontre de Saïed avec le Premier ministre égyptien Mustafa Madbouli à sa résidence au palais Qubba au Caire, selon un communiqué de la présidence tunisienne dont l'Agence Anadolu a eu copie.

Saïed est arrivé vendredi en Égypte pour une visite de 3 jours, sa première depuis sa prise de fonction en octobre 2019.

Le communiqué indique que Saïed "a mis l'accent sur les valeurs, les principes et les objectifs communs que partagent la Tunisie et l'Égypte, ainsi que sur les opportunités et les perspectives prometteuses et variées de coopération dans plusieurs domaines pour les deux pays."

Il a appelé à "une évaluation globale des cadres de coopération et de partenariat et à la formulation de nouvelles approches permettant de hisser les relations entre la Tunisie et l'Égypte à de meilleurs niveaux afin de réaliser la stabilité et les aspirations au développement des deux peuples frères."

Pour sa part, Madbouli a salué, selon le communiqué, "les positions de la Tunisie en soutien à l'Egypte", exprimant la "disposition de son pays à consolider davantage les relations de fraternité et de coopération entre les deux pays."

Plus tôt dans la journée de samedi, le Président de la Tunisie a confirmé lors d'une conférence de presse tenue au Caire et au terme d'un sommet bilatéral avec son homologue égyptien Abdel Fattah El-Sisi, que son pays "n'acceptera pas que la sécurité hydrique de l'Égypte soit affectée."

Addis-Abeba insiste sur le deuxième remplissage du barrage en juillet prochain, même si aucun accord n'est trouvé, tandis que Le Caire et Khartoum tiennent à conclure un accord qui préserve leurs infrastructures hydriques et assure le maintien de leur part annuelle des eaux du Nil.

La visite de Saïed en Égypte est la troisième d'un président tunisien depuis la révolution de 2011, après celle de feu Béji Caid Essebsi en 2015 et de l'ancien président Mohamed Moncef Marzouki en 2012.


*Traduit de l’Arabe par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın