Afrique

RDC : un député arrêté pour "outrage" au chef de l'Etat

- Le député avait affirmé, en avril dernier, que le président congolais Félix Tshisekedi "trompe beaucoup".

Lassaad Ben Ahmed   | 28.06.2021
RDC : un député arrêté pour "outrage" au chef de l'Etat

Congo, The Democratic Republic of the

AA / Kinshasa / Pascal Mulegwa

Jena-Bosco Assamba, député de la province de l’Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), a été placé en détention dimanche soir au terme d’une comparution devant un procureur militaire qui l’accuse d’outrage au chef de l’Etat.

Le député avait affirmé, en avril dernier, que le président congolais Félix Tshisekedi "trompe beaucoup".

Le député provincial Jena-Bosco Assamba issu de la coalition au pouvoir, l’Union sacrée, a passé sa première nuit en détention à l’auditorat près la cour militaire de Bunia, a annoncé à l’Agence Anadolu l’opposant Luc Malembe, proche du député incarcéré.

Lundi matin, le procureur militaire entendait inculper le député pour « outrage au chef de l’Etat », passible de trois ans d’emprisonnement, selon Malembe, évoquant une « répression politique ».

Le député avait tenu ses propos, le 23 avril 2021, lors d’une réunion entre les élus et la société civile de Bunia, chef-lieu de la province, plus d’un mois avant l’entrée en vigueur de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri.

Cette mesure, forme aggravée d’un état de siège, neutralise l'immunité des députés et des assemblées provinciales.

Les autorités civiles ont été remplacées par des militaires et des policiers. Dans l’appareil judiciaire, les juridictions civiles ont été remplacées par des juridictions militaires.

Le député Jean-Bosco Assamba avait déjà été ciblé par une « action disciplinaire » au sein de son parti, le Rassemblement des Démocrates pour la République (RDPR) après que la vidéo dans laquelle il s'exprimait ne devienne virale sur les réseaux sociaux.

Ce député est le premier homme politique à être arrêté pendant l’état de siège, décrété par le président Félix Tshisekedi pour tenter d’endiguer la violence qui secoue les provinces du Nord - Kivu et de l'Ituri depuis des décennies.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın