Afrique

RDC : Trois soldats tués dans une attaque des miliciens contre la ville d’Uvira

- Dans l'est du pays

Fatma Bendhaou   | 18.01.2022
RDC : Trois soldats tués dans une attaque des miliciens contre la ville d’Uvira

Kinshasa


AA / Kinshasa / Pascal Mulegwa

L’armée congolaise a annoncé avoir perdu, lundi, trois soldats dont deux officiers, dans une attaque des miliciens Maï-Maï contre la ville d'Uvira située dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) où une centaine de groupes armés règne en maître sur plusieurs localités.

« Des miliciens Maï - Maï coalisés aux Forces nationales de libération du Burundi (FNL) ont tenté un assaut contre Uvira, à partir des collines surplombant la ville », a indiqué à l'Agence Anadolu, le major Dieudonné Kasereka, porte-parole de l’armée au Sud - Kivu, province dont relève Uvira à la frontière avec le Burundi.


« Nous avons repoussé cette attaque, mais nous avons perdu trois militaires dont 2 officiers », a ajouté le porte-parole, faisant également état de 2 civils blessés « dont une femme qui a reçu une balle perdue ». L’assaut contre Uvira, deuxième ville de la province du Sud - Kivu, relève d’un plan stratégique des miliciens, selon Kasereka.

« Ils cherchent à se ravitailler en vivre car coincés dans les collines par les rouleaux compresseurs de l’armée gouvernementale », a déclaré le major Kasereka.

Fin 2021, les organisations de la société civile congolaise et les autorités locales ont confirmé la présence de militaires de l'armée burundaise dans les hauts plateaux qui surplombent Uvira, considérée comme base arrière de la rébellion RED-Tabara hostile au pouvoir burundais.

La province du Sud - Kivu, comme l'ensemble de la région orientale de la RDC, est déchirée par des conflits armés depuis un quart de siècle.

Groupes d'autodéfense constitués sur une base essentiellement ethnique, les Maï-Maï sont des acteurs majeurs dans ces violences.

Ces groupes avaient été armés par le pouvoir lors de la deuxième guerre du Congo (1998-2003) pour combattre les troupes et rebelles étrangers dans l’Est.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın