Afrique

RDC/Présidentielle: L'opposition promet de désigner bientôt son candidat unique

-Déclaration faite au terme d'un réunion mercredi à Bruxelles des cinq leaders de l'opposition congolaise.

Nadia Chahed   | 12.09.2018
RDC/Présidentielle: L'opposition promet de désigner bientôt son candidat unique

Congo, The Democratic Republic of the

AA / Kinshasa / Pascal Mulegwa

Les leaders de l'opposition congolaise ont annoncé mercredi qu'ils allaient "s'accorder en vue de la désignation irréversible, dans les meilleurs délais, sur la base d'une vision partagée et d'un programme harmonisé, du candidat commun de l'opposition.", pour la prochaine présidentielle prévue le 23 décembre prochain.

Cette annonce a été faite dans une déclaration conjointe des cinq leaders de l'opposition, publiée au terme d'une réunion tenue mercredi à Bruxelles, la capitale belge.

Jean-Pierre Bemba (MLC, Mouvement de libération du Congo), Félix Tshisekedi (UDPS, Union pour la démocratie et le progrès social), Moise Katumbi et Vital Kamerhe (Union pour la Nation congolaise), et Adolphe Muzito, les cinq participants à cette réunion, ont, en outre, posé dans la même déclaration, neuf préalables pour la tenue d'élections crédibles et apaisées en République démocratique du Congo (RDC).

Ils ont, notamment, exigé "la participation effective aux élections des candidats exclus ou invalidés pour des raisons politiques afin d’assurer la tenue d’élections inclusives".

Ils ont également exigé l’application "intégrale" des mesures de décrispation politique, la restructuration de la commission électorale indépendante (Ceni), la participation de la mission onusienne en RDC (MONUSCO) dans l'organisation des élections.

Faute de respecter ces exigences, "le gouvernement sera tenu responsable du chaos auquel conduira l’organisation d’une parodie d’élection", ont-ils prévenu.

A l'approche des élections générales prévues en décembre, le climat politique demeure tendu en RDC en dépit de la décision de l'actuel président Joseph Kabila de ne pas briguer un troisième mandat.

Après plusieurs mois de tensions, Kabila avait, en effet, désigné le 08 août dernier son ancien ministre de l'Intérieur et actuel chef de son parti (PPRD) Emmanuel Ramazani Shadary, comme candidat de sa coalition.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın