Afrique

RDC : Inhumation de la relique de Lumumba 61 ans après son assassinat

Ekip   | 30.06.2022
RDC : Inhumation de la relique de Lumumba 61 ans après son assassinat

Kinshasa


AA/ Kinshasa/ Pascal Mulegwa

La relique de Patrice-Emery Lumumba, père de l’indépendance de la République démocratique du Congo (RDC), ancienne colonie belge, a été inhumée jeudi à Kinshasa marquant la fin du périple de neuf jours qui a retracé les temps forts de la vie du héros.

En ce 30 Juin alors que le pays célèbre la soixante - deuxième années d’indépendance, la dent du père l’indépendance et ancien premier ministre assassiné le 17 Janvier 1961 dans le Sud - est du pays, a été inhumé lors d’une cérémonie officielle en présence du Président Félix Tshisekedi et son homologue du Congo, Denis Sassou - Nguesso.

« Enfin, le peuple Congolais peut se faire l’honneur d’offrir une sépulture à son illustre Premier ministre qui n’en avait jamais eu ; ceci, non seulement, au mépris de la tradition congolaise qui exige que soient organisés funérailles et deuil, rituel pour assurer le passage du défunt dans l’au-delà, mais également, de cette croyance qui stipule qu’une âme sans sépulture soit condamnée à une errance sans fin », a déclaré Tshisekedi.

« Ce deuil que nous levons aujourd’hui interpelle la conscience congolaise à saisir le sens de son histoire, à se réconcilier avec elle afin que celle-ci habite le Congo », a-t-il ajouté.

Lumumba avait été abattu par l’administration coloniale. Après des tortures, il avait été abattu, puis découpé avant que son corps ne soit jeté dans de l’acide.

La relique inhumée est une dent qui avait été gardée par le policier belge qui avait été chargé de l’abattre et faire disparaître son corps.

La dent a été récupérée par les autorités belges en 2016 avant de la confier aux autorités congolaises, Mi - juin.

« En effet, c’est seulement après avoir dit la vérité, après avoir établi les responsabilités des uns et des autres, que nous pourrons ensemble, Congolais et Belges, entamer l’étape déterminante du pardon, de la justice et de la réconciliation véritable et définitive », a déclaré le Président congolais. La dent ayant la valeur de relique a été inhumée dans un mausolée en verre et en béton surplombé par une imposante statue de Lumumba. Il est érigé sur une avenue qui mène vers l’aéroport international de N’djili, à « l’Échangeur de Limete », une tour émaciée qui symbolise la ville de Kinshasa.

« Devenant le sanctuaire de notre mémoire collective, le présent Mémorial Patrice- Emery Lumumba est d’abord le lieu d’affirmation de notre foi en notre propre capacité à construire par nous-mêmes notre grande Nation », a encore indiqué le Président.

Rapatriée le 20 juin dans un cercueil le cercueil, la relique du héros national et a été transporté dans le Sankuru (centre) où naquit Lumumba en 1925, à Kisangani (nord-est) où commença son engagement politique , puis sur le lieu de son exécution au Katanga dans le Sud - Est. Le deuil national qui a débuté lundi lors de son acheminement vers Kinshasa s’achève par son inhumation.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın