Afrique

RDC : 42 miliciens neutralisés en Ituri

- Deux soldats tués dans les combats.

Lassaad Ben Ahmed   | 16.06.2021
RDC : 42 miliciens neutralisés en Ituri

Congo, The Democratic Republic of the

AA / Kinshasa / Pascal Mulegwa

Au moins quarante–deux miliciens ont été neutralisés et deux soldats congolais tués dans des affrontements entre l’armée congolaise et des miliciens de la Coopérative pour le développement du Congo (CODECO) dans la province de l’Ituri, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) où une nouvelle attaque des miliciens a été repoussée mercredi.

« Le Bilan provisoire est de 42 miliciens Codeco tués, 2 soldats tués et 4 autres blessés, évacués par la mission des Nations Unies au Congo (MONUSCO) », a indiqué le baromètre sécuritaire du Kivu, un projet de recherche porté par l’ONG américaine Human Rights Watch et le Groupe d’étude sur le Congo (GEC).

Les affrontements ont eu leu dans les environs de la cité de Fataki, dans le territoire de Djugu, épicentre des violences en Ituri.

L’attaque rebelle de mercredi matin, a constitué le « cinquième affrontement en cinq jours », selon le projet de recherche qui a pour mission de recenser toutes les violences commises dans l’est congolais où les Nations Unies ont affirmé que plus de 120 groupes armés et rebellions étrangères étaient toujours actifs.

Parmi ces rebellions, il y a les Forces démocratiques alliés (ADF) à la fois actifs dans les provinces du Nord – Kivu et de l’Ituri.

Au moins 50 civils, hommes, femmes et enfants, ont été massacrés par l’ADF, la plupart à la machette après avoir été ligotés, fin mai, dans deux villages de la province de l'Ituri.

Ce groupe armé d'origine ougandaise a été placé par les États-Unis parmi les « groupes terroristes » affiliés à Daech.

Le président Felix Tshisekedi a entamé une visite, samedi, dans la région pour évaluer l’état de siège décrété depuis plus d’un mois dans ces deux provinces, sans endiguer réellement la violence.

Il est arrivé mardi à Beni, épicentre des violences de l’ADF et devrait rencontrer mercredi son homologue ougandais Yoweri Museveni dans la même région près de la frontière avec l’Ouganda pour évoque la coopération dans le domaine des infrastructures routières et des questions sécuritaires.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın