Afrique

RDC: 14 civils tués dans une attaque attribuée à des rebelles ougandais dans l'est

Nadia Chahed   | 16.11.2019
RDC: 14 civils tués dans une attaque attribuée à des rebelles ougandais dans l'est

Kinshasa

AA/Kinshasa/Pascal Mulegwa

Au moins 14 civils ont été tués dans deux attaques perpétrées vendredi soir et samedi matin par des présumés rebelles ougandais des forces démocratiques alliés (ADF) dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a appris Anadolu d'une source de la société civile locale.

Les premières exactions ont ciblé vendredi soir huit personnes dont cinq d'une même famille au centre de Mbau (est), a indiqué à Anadolu, Djamali Moussa, président de la société civile de Batangi-Mbau.

La seconde a visé samedi matin six pygmées "qui ont tous été ligotés et tués à la machette dans un camp de fortune" à Mambalasa dans la même agglomération, a ajouté la même source, précisant que le bilan reste provisoire et que les opérations de recherche se poursuivaient.

L'armée congolaise mène depuis plus de deux semaines une vaste offensive contre les rebelles ADF dans le territoire de Beni.

L'armée a annoncé avoir tué 25 rebelles au cours de la première semaine et avoir perdu 7 soldats.

Ces tueries surviennent à quelques heures de celles perpétrées dans la de la nuit de jeudi à vendredi qui ont coûté la vie à six personnes de la même famille à Oicha.

En une semaine, le bilan des exactions des rebelles passe à une quarantaine de morts dont six militaires, d'après un décompte de la société civile approuvé par l'administrateur du territoire de Beni. .

Selon la société civile, entre 2000 et 3000 civils ont été tués ces 5 dernières années dans diverses attaques attribuées aux ADF, rebelles retranchés dans la région de Beni depuis 1995.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın