Afrique

RCA: Les principales artères de Bouar bloquées par des ex-combattants

-Qui réclament la délivrance de leur certificat de fin de formation.

Nadia Chahed   | 27.05.2020
RCA: Les principales artères de Bouar bloquées par des ex-combattants

Tunis

AA/Tunis

Des centaines d’ex-combattants démobilisés, bénéficiaires du projet RVC (réduction de violence communautaire), ont érigé dans la matinée de mercredi des barricades sur les principales artères de la ville de Bouar, capitale provinciale de Nana-Mambéré dans l'ouest de la République centrafricaine, ont rapporté des médias locaux.

Ces ex-combattants réclament la délivrance de leur certificat de fin de formation et de kits d’insertion pour leurs activités sociales, précise le site Corbeaunews Centrafrique (CNC).

Après leur désarmement l’année dernière, au moins 500 ex-combattants issus des différents groupes armés à savoir le FDPC d’Abdoulaye Miskine, le 3R d’Abass Sidiki, les deux factions Anti-Balaka (Aile Ngaïssona et Mokome), et deux factions de Révolution justice (Aile Raymond Belanga et Armel Sayo), ont participé, deux mois plus tard, soit en décembre 2019, à une session de formation dispensée par l’ONG internationale ACTED, rappelle le média centrafricain.

Malheureusement 3 mois après le début de leur formation, le cours avait été suspendu à cause de la pandémie du Covid-19, selon les grévistes interrogés par CNC. Or, depuis cette date, des informations circulent dans les quartiers faisant état de la suspension définitive de leur formation pour des raisons d’incompatibilités des bénéficiaires qui seraient en majorité originaires de la capitale et non de la région, rapporte la même source.

Pris de panique, ils ont décidé de descendre dans la rue ce mercredi matin pour réclamer leur certificat de fin de formation ainsi que leurs kits de réinsertion sociale, précise encore CNC, ajoutant que des négociations ont été engagées avec les grévistes, mais aucune solution satisfaisante n’a encore été trouvée, et la route nationale n°1, principale voie de ravitaillement de la capitale est toujours bloquée par les manifestants qui maintiennent leur position.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın