Afrique

Niger : 672 écoles fermées dans la région de Tillabéri à cause de l'insécurité (OCHA)

-62.610 élèves privés d'éducation

Nadia Chahed   | 27.01.2022
Niger : 672 écoles fermées dans la région de Tillabéri à cause de l'insécurité (OCHA) Photo d'archives

Niger


AA/Niamey/Kané Illa

Plus de six cents écoles sont fermées dans la région nigérienne de Tillabéri (ouest), à cause de l'insécurité, a rapporté le Bureau de coordination des actions humanitaires de l'ONU (OCHA).

"672 écoles fermées et 62.610 élèves non scolarisés à cause de' linsécurité dans la région de Tillabéri", a indiqué, mercredi, le bureau d'OCHA au Niger sur son compte Twitter.

"Œuvrons à un accès équitable à l'éducation des enfants au moyen de nouvelle stratégies pédagogiques", a plaidé l'agence onusienne.

Dans un précédent décompte publié en décembre dernier, OCHA avait dénombré 579 écoles fermées dans la même région de Tillabéri avec 53.562 élèves privés d'éducation.

"La menace persistante des éléments des Groupes armés étatiques (GANE) opérant à l'ouest de Tillabéri, limitrophe des zones frontalières avec le Burkina Faso a provoqué d'importants mouvements de populations et le décrochage scolaire de nombreux élèves obligés de fuir leurs villages avec leurs parents", avait constaté OCHA, précisant que "sur les treize départements de la région, huit sont directement impactés".

Frontalière du Burkina Faso et du Mali, la région de Tillabéri est confrontée, depuis 2017, à des attaques armées attribuées aux groupes terroristes opérant dans le nord du Mali. Face à la recrudescence de ces attaques, le gouvernement a instauré l'état d'urgence dans toute la région.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın