Afrique

Mali : Les organisations turques fournissent des médicaments gratuits à Sikasso et Bougouni

- Plus de 550 enfants et femmes ont été examinés par des médecins turcs et les médicaments nécessaires ont été fournis à ceux qui ont été diagnostiqués avec des problèmes de santé.

Ekip, Issa Aliou   | 30.06.2022
Mali : Les organisations turques fournissent des médicaments gratuits à Sikasso et Bougouni

Ankara

AA / Sikasso (Mali)

Dans le cadre d'une initiative humanitaire, l'association "Bien et Santé", fondée par des médecins et des agents de santé turcs, offre des services gratuits aux personnes qui ne peuvent pas les obtenir à Sikasso, au Mali.

Dans ce cadre, des médecins turcs de diverses spécialités se sont rendus au Mali, en coopération avec l'Agence turque de coopération et de coordination (TIKA).

Ils ont mené une enquête médicale approfondie auprès d'environ 600 personnes pendant deux jours au Centre Hospitalier de Référence de Bougouni, à Sikasso.

Des centaines d'enfants et de femmes ont été examinés par des médecins turcs spécialisés dans différents départements, et les médicaments nécessaires ont été fournis à ceux qui ont été diagnostiqués avec des problèmes de santé.

- Grands besoins

Dans des déclarations à l'Agence Anadolu, le docteur Talha Karadogan, pédiatre, a fait savoir qu'ils fournissaient des services de santé de base aux parents de différents groupes d'âge, et en particulier aux enfants.

Il a ajouté qu'ils avaient consulté plus de 250 personnes le premier jour et examiné plus de 300 personnes le deuxième jour.

Karadogan a souligné que la région a désespérément besoin de services de santé, car une grande partie de la population ne peut pas les obtenir dans les hôpitaux et les centres de santé.

Il a souligné que les médecins et les agents de santé ont distribué environ une tonne de médicaments et de fournitures médicales qu'ils ont apportés de la Türkiye aux patients de Sikasso.

Selon Karadogan, les médecins ont ciblé les citoyens les plus démunis qui n'ont pas accès aux services de santé de base.

"Les taux de mortalité maternelle et infantile sont très élevés au Mali, ce qui est très triste, alors nous sommes ici maintenant."

Il a mentionné un incident très douloureux dont ils ont été témoins lorsqu'ils sont arrivés au Mali, à savoir la mort d'un bébé en raison de la déshydratation et de la perte de liquide dans son corps, et il aurait été facile de le sauver si une intervention médicale et le traitement nécessaire avaient été effectué en temps opportun.

"Si des services de santé de base existaient au Mali, cet enfant aurait été sauvé", a déploré Karadogan.

Il a salué le rôle de l'agence turque TIKA et de la compagnie Turkish Airlines, et la participation des médecins turcs au Mali pour fournir des services médicaux à la population.

- Opérations chirurgicales

Mala Sylla, directeur du Centre Hospitalier de Référence de Bougouni, a exprimé son grand plaisir face aux efforts des médecins turcs.

Il a également déclaré que les médecins turcs leur ont fourni beaucoup de soutien et des aides, soigné de nombreuses mères et enfants et leur ont fourni des médicaments gratuitement.

Sylla a rappelé que la région avait un besoin urgent en services, soulignant qu'ils seraient très heureux si les médecins turcs renouvelaient leur visite dans la région et effectuaient des opérations chirurgicales, des circoncisions pour les enfants et des examens de la vue.

*Traduit de l’arabe par Issa Aliou

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.