Afrique

Mali : le gouvernement condamne l'assassinat du président de la CMA

-La Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) a exigé la diligence d’une enquête indépendante et transparente pour clarifier les circonstances de cet acte.

Nadia Chahed   | 13.04.2021
Mali : le gouvernement condamne l'assassinat du président de la CMA

Tunis

AA/Tunis

Le gouvernement malien a condamné mardi l'assassinat du président en exercice de la Coordination des Mouvements de l'Azawad (CMA), Sidi Brahim Ould Sidatt à la suite d’une attaque perpétrée ce mardi à Bamako par deux individus armés non identifiés

Regrettant la perte "d’un des acteurs importants du processus de paix au Mali" le gouvernement a présenté dans un communiqué publié sur sa page facebook ses condoléances à la famille et aux proches du défunt

La CMA a également condamné "cet acte lâche et abominable".

Précisant que son leader a été assassiné alors qu'il conduisait une mission dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du Processus d’Alger, la CMA a exigé dans un communiqué "la diligence d’une enquête indépendante et transparente bénéficiant d’un fort engagement des autorités de la transition mais également de l'implication des parties prenantes au processus de Paix au Mali, notamment de la médiation internationale à travers la MINUSMA".

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın