Afrique

Mali : la Minusma annonce la reprise de ses vols aériens

-À la faveur d’une série de discussions fructueuses avec les autorités maliennes.

Ekip   | 20.01.2022
Mali : la Minusma annonce la reprise de ses vols aériens

Mali

AA / Bamako / Amarana Maiga

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) a annoncé, jeudi dans un communiqué, la reprise de ses opérations aériennes, après un compromis avec les autorités maliennes.

« À la faveur d’une série de discussions fructueuses avec les autorités maliennes, la MINUSMA reprend ses opérations aériennes. La Mission se félicite de l’esprit de coopération et de partenariat qui a présidé à ces discussions » se félicite la mission onusienne.

Elle a en outre réitéré son engagement à continuer à appuyer le Mali dans les efforts déployés en vue de la restauration durable de la paix, de la sécurité et de la stabilité, tout en réaffirmant sa volonté de bâtir sur les acquis déjà capitalisés en termes de sécurisation des biens et des personnes, ainsi que sur les aspects liés aux dividendes de la paix, à la réconciliation et à la cohésion sociale.

Le document a indiqué que « le Gouvernement de transition avait entrepris une réorganisation de son processus d’approbation des vols au Mali », précisant que dans l’attente de la finalisation de ces modalités, la Minusma a suspendu ses vols sur le territoire malien, à l’exception des évacuations médicales .

Et d'ajouter que « la MINUSMA utilise ses moyens aériens pour le transport de troupes, de personnels civils et de matériel, ainsi que pour ses opérations de sécurisation au sol au bénéfice des populations ou des Casques bleus. Ces moyens sont également mobilisés en appui aux partenaires maliens, notamment en ce qui concerne le transport et les évacuations médicales ».

En outre, le Mali a refusé le survol de son territoire à un avion militaire allemand en provenance d'Allemagne a déclaré, jeudi, l'armée de l'air allemande dans un tweet.

Un Airbus A400M de la Bundeswehr, en provenance d'Allemagne « avec environ 80 militaires à bord s'est vu refuser le droit de survoler le Mali alors qu'il se rendait à Niamey, au Niger », a déploré l'armée de l'air allemande sur Twitter.

La même source indique que « le vol a alors été détourné vers La Grande Canarie », aux Canaries (Espagne), tout en précisant que « les faits seraient clarifiés ».

La ministre malienne des Transports et des Infrastructures, Dembelé Madina Sissoko, a invité, vendredi dernier, dans un communiqué, les compagnies aériennes qui desservent le Mali à confirmer à l'Agence Nationale de l'Aviation Civile la Continuité de leurs services dans les 72 heures à compter du samedi 15 janvier courant.

Pour rappel, le Mali fait face à un embargo économique imposé par la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et de l'Union économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), qui comprend la fermeture des frontières terrestres et aériennes entre les pays membres et le Mali et la suspension de toutes les transactions commerciales.

Au niveau de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, les chefs d’État ont décidé du gel des avoirs de l’État malien à la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın