Afrique

Mali: HRW appelle à enquêter sur des ''exécutions sommaires" attribuées aux forces de sécurité

-Cet appel intervient à quelques heures de la visite d'une délégation du Conseil de sécurité de l'ONU au Mali

Nadia Chahed   | 23.10.2021
Mali: HRW appelle à enquêter sur des ''exécutions sommaires" attribuées aux forces de sécurité

Bamako

AA/Bamako/Amarana Maiga

L'Organisation de défense des droits de l'homme, Human Rights Watch (HRW) a indiqué, vendredi, que les autorités maliennes devraient enquêter sur une série d’allégations "d’exécutions sommaires, de disparitions forcées et de détentions au secret par les forces de sécurité gouvernementales".

L'Organisation de défense de droits de l'homme a en outre souligné, dans un communiqué publié sur son site, que le Conseil de sécurité des Nations Unies, dont une délégation est attendue du 23 au 24 octobre à Bamako, devrait faire pression sur le gouvernement malien afin de prendre des mesures judiciaires concernant les crimes graves commis par les forces de sécurité de l’État et les groupes armés non-étatiques.

"Depuis septembre, au moins 14 hommes, vus pour la dernière fois alors qu’ils étaient détenus par des forces de sécurité ont disparu ou restent détenus au secret, ont déclaré des sources bien informées à Human Rights Watch", explique l'organisation.

La même source souligne que "les corps de trois hommes qui auraient été exécutés après leur arrestation par des soldats début octobre ont été retrouvés près du camp de l’armée dans la ville de Sofara, dans la région de Mopti, au centre du Mali".

Corinne Dufka, directrice pour le Sahel à Human Rights Watch a déclaré que les autorités maliennes ne devraient pas rester les bras croisés pendant que ses soldats sont impliqués dans une série d’exactions avant d'ajouter que le Conseil de sécurité de l’ONU devrait profiter de cette visite pour s’assurer que le gouvernement honore ses obligations de respect des droits humains, qu’il enquête sur les abus commis par toutes les parties et engage des poursuites appropriées.

Pour rappel, une délégation du Conseil de sécurité des Nations Unies est attendue samedi à Bamako pour une visite officielle de deux jours afin d’évaluer la situation politique au Mali, avait annoncé jeudi le ministère malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Selon le ministère, l’objectif principal de cette mission est d’évaluer la situation politique, sécuritaire, humanitaire, des droits de l’Homme, de développement, du calendrier de la transition ainsi que l’état de la mise en œuvre des mesures prioritaires de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger par les parties signataires.

La délégation onusienne aura des rencontres avec les autorités de la transition, le personnel de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), les différentes parties impliquées dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, ainsi qu’avec les autres acteurs nationaux et internationaux de la crise malienne.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın