Afrique

Libye : 3 sécuritaires et 4 terroristes de Daech tués lors d'une confrontation armée

- Le Premier ministre Abdelhamid Dbeibeh a présenté ses condoléances en hommage aux "martyrs de la patrie"

1 23   | 27.01.2022
Libye : 3 sécuritaires et 4 terroristes de Daech tués lors d'une confrontation armée

Libyan

AA / Mohammed Erteima

Le ministère libyen de l'Intérieur a annoncé, jeudi, la mort de 3 sécuritaires et de 4 individus armés appartenant à l'organisation terroriste Daech, suite à une confrontation armée près de la région d'Al Gatrun, dans le sud-ouest du pays.

Le ministère a déclaré dans un communiqué sur Facebook qu'une attaque lancée par un groupe armé affilié à l'organisation terroriste a été perpétrée hier, mercredi, contre une patrouille appartenant à la brigade des martyrs d'Oum al-Aranib, près du mont Asida, à l'ouest d'Al Gatrun.

Le communiqué explique que l'attaque "a entraîné le martyre de 3 héros de la patrie", et ajoute que "les patrouilles de sécurité ont tué 4 membres de Daech et détruit leurs véhicules".

"Les opérations se poursuivent pour traquer les derniers éléments du groupe terroriste jusqu'à ce qu'ils soient éliminés et que la sécurité soit rétablie", a indiqué le communiqué sans plus de détails.

Le Premier ministre libyen, Abdelhamid Dbeibeh, a quant à lui présenté ses condoléances en hommage aux "martyrs de la patrie qui ont rejoint leur seigneur en combattant l'organisation Daech dans la municipalité d'Al Gatrun".

Dbeibeh a ajouté, via son compte Facebook : "Je salue les efforts du ministère de l'Intérieur et des forces de soutien pour l'accomplissement de leur devoir : Oui à la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes."

Les derniers éléments de Daech sont encore actifs dans le sud de la Libye, après avoir été implantés dans la ville de Syrte (est) au cours des années 2015 et 2016.

La Libye a souffert pendant des années d'un conflit armé et d'une division de la structure militaire, en raison du conflit entre la milice du général à la retraite Khalifa Haftar (dont la présence est concentrée dans l'est) et les gouvernements internationalement reconnus, qui se disputaient la légitimité et l'autorité dans ce pays d’Afrique du Nord.


*Traduit de l’Arabe par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın