Sante, Afrique

Le Ghana rend le vaccin de la Covid-19 obligatoire pour les fonctionnaires

- Le pays d'Afrique de l'Ouest a confirmé ses premiers cas de variante "omicron"

Adam Abu-bashal   | 02.12.2021
Le Ghana rend le vaccin de la Covid-19 obligatoire pour les fonctionnaires

Abuja

AA / Abuja

Le Ghana a rendu obligatoire, mercredi, la vaccination contre le coronavirus covid-19 pour tous les fonctionnaires, y compris les agents de santé, le personnel de sécurité et les enseignants, selon une déclaration du ministre de la Santé du pays.

Le ministre de la Santé, Kwaku Agyeman-Manu, a informé par voie de communiqué que le Ghana devait mettre en œuvre des mesures plus strictes car les cas de Covid-19 dans le pays ont atteint des niveaux alarmants.

Par ailleurs, les autorités sanitaires ont annoncé que le Ghana a enregistré ses premiers cas de variante "omicron".

Le gouvernement a décidé de restreindre l’accès aux plages, aux restaurants, aux discothèques et aux stades seulement aux personnes vaccinées.

Le Ghana compte une population de 31 millions d'habitants, au moins 5,45 millions d'habitants ont reçu au moins une dose de vaccin.

Avec plus de 130 900 cas confirmés, le virus a fait jusqu'à présent 1 209 morts.

La souche omicron a été identifiée par des scientifiques sud-africains la semaine dernière.

Quelques jours plus tard, un certain nombre de pays ont imposé des interdictions de voyager à l'Afrique du Sud ainsi qu’à d'autres pays d'Afrique australe, notamment la Namibie, le Lesotho, le Botswana, Eswatini, le Malawi, le Zimbabwe et le Mozambique.

* Traduit de l'anglais par Ümit Dönmez

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın