Afrique

La Tunisie : Rached Ghannouchi officiellement inculpée de "terrorisme"

- Avec 32 autres personnalités dans l'affaire de l'assassinat de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi

Adel Bin Ibrahim Bin Elhady Elthabti   | 29.06.2022
La Tunisie : Rached Ghannouchi officiellement inculpée de "terrorisme"

Tunisia

AA / Tunisie

L'équipe de défense des leaders de gauche, Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, a annoncé que la justice tunisienne avait inculpé le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, de "terrorisme" avec 32 autres personnalités.

C’est ce qui a été rapporté par l'agence de presse officielle tunisienne TAP, dans la journée du mardi, citant l'avocate Imen Gzara, membre de l'équipe de défense de Belaïd et Brahmi.

"33 personnes, parmi lesquelles le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, ont été officiellement inculpées, lundi, dans cette affaire (l'assassinat de Belaïd et Brahmi), pour appartenance à une organisation terroriste", a déclaré Me Gzara.

"Le premier juge d'instruction du bureau 23 du pôle judiciaire antiterroriste a inculpé 33 accusés de 17 chefs d'accusation", a ajouté l’avocate.

Me Gzara a aussi fait savoir que "Parmi les accusations les plus importantes, figurent celles de l’appartenance à une organisation terroriste et du blanchiment d'argent".

Il est à noter que Chokri Belaïd, chef du Parti unifié des patriotes démocrates, a été assassiné le 06 février 2013, devant sa résidence, dans la capitale Tunis, alors que Mohamed Brahmi, chef du Parti Courant Populaire (Nationaliste nassériste) a été assassiné le 5 juillet 2013, devant sa résidence aussi dans la capitale. Des éléments d'Ansar al-Charia, qui ont rejoint le mouvement terroriste de Daech, ont plus tard avoué avoir assassiné les deux personnalités politiques.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.