Afrique

Fin de l'exercice militaire américano-marocain pour lutter contre les catastrophes

- Il s'est déroulé sur 4 semaines dans la ville de Ksar Sghir dans le nord du royaume, selon l'ambassade de Washington à Rabat.

23.09.2021
Fin de l'exercice militaire américano-marocain pour lutter contre les catastrophes

Rabat

AA/ Rabat

Un exercice militaire américano-marocain dans le domaine de la gestion des situations de sinistres et de la lutte contre les catastrophes, a pris fin jeudi, selon l'ambassade de Washington à Rabat.

"Ce programme de quatre semaines portant sur la gestion des risques d'explosion met en évidence la force du partenariat militaire américano-marocain", a déclaré l'ambassade par voie de communiqué.

Et la représentation diplomatique américaine de préciser que des éléments de la Garde nationale de l'État américain de l'Utah avaient mené cet exercice dans la petite ville de Ksar Sghir (nord), avec la participation des Forces armées royales.

L'exercice comprend une simulation d'accident industriel à grande échelle qui nécessite des recherches de survivants sous les décombres et des sauvetages en mer, une extinction d'incendies dans des installations industrielles dans un environnement contenant des matières dangereuses, ainsi qu'une gestion de crise au niveau national.

"Ces programmes d'entraînement conjoints sont une composante essentielle du partenariat étroit et solide entre le Maroc et les Etats-Unis", indique le communiqué citant le général de division Michael Turley, commandant en chef de la Garde nationale de l'Utah.

"Nous travaillons constamment en étroite collaboration avec nos partenaires marocains pour faire face à un éventail de menaces potentielles, notamment des catastrophes naturelles ou des accidents industriels, en plus des problèmes de sécurité habituels", ajoute-t-il.

Le 2 octobre, le Maroc et les États-Unis avaient signé un accord visant à renforcer la coopération militaire, pour une durée de 10 ans.

Les armées des deux pays organisent également, depuis 2007, les plus grandes manœuvres en Afrique baptisées « African Lion » (Lion d'Afrique​​​​​​​) et qui se déroulent avec la participation de plusieurs armées européennes et africaines.

*Traduit de l'arabe par Malèk Jomni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.