Afrique

Egypte: les Frères musulmans appellent à la suspension de l'exécution de 12 condamnés dont leurs dirigeants

Zeynep Hilal Karyağdı Duran   | 15.06.2021
Egypte: les Frères musulmans appellent à la suspension de l'exécution de 12 condamnés dont leurs dirigeants

Al Qahirah

AA / Le Caire

Le mouvement des "Frères musulmans" en Egypte a appelé la communauté internationale à agir pour stopper l’exécution d’un verdict définitif condamnant à la peine de mort 12 personnes dont des dirigeants du mouvement.

L'appel est survenu dans un communiqué, au lendemain de la confirmation par la Cour de cassation, la plus haute cour d'appel du pays, d'une décision préjudicielle publié en septembre 2018, ordonnant l'exécution de 12 personnes, dont les dirigeants du Mouvement, Muhammad al-Beltagy, Abdel Rahman al-Bar, Ahmed Aref et l'ancien ministre Oussama Yassine.

Les Frères musulmans considèrent cette décision comme "une vengeance".

Le 14 août 2013, l'armée et la police ont dispersé deux sit-in de partisans du défunt président Mohamed Morsi, sur les places Rabia al-Adawiya et al-Nahda.

La dispersion a fait 632 morts, dont 8 policiers, selon le Conseil national des droits de l'homme (gouvernemental) tandis que les organisations de défense des droits de l'homme locaux et internationales ont déclaré que le nombre de victimes dépassait ce nombre.

Selon la loi égyptienne, la peine de mort n'est exécutée pas qu'après ratification par le Président du pays, et il a également le droit d'accorder une amnistie ou de commuer la peine dans les 14 jours.

*Traduit de l’arabe par Issa Aliou


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın