Afrique

Centrafrique : une dizaine de morts dans une attaque armée dans le Nord-ouest

-Dont cinq militaires

Nadia Chahed   | 31.07.2021
Centrafrique : une dizaine de morts dans une attaque armée dans le Nord-ouest

Bangui

AA/Peter Kum

Au moins dix personnes dont cinq soldats centrafricains ont été tuées, samedi, dans une nouvelle attaque attribuée aux rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC) contre la ville de Man (Nord-ouest de la RCA), ont rapporté des médias locaux.

La ville de Man, située à environ 15 kilomètres de Ngaoundaye, dans nord-ouest de la République centrafricaine, a été secouée très tôt ce samedi vers 3 heures par des détonations d’armes automatiques de guerre, a annoncé le journal local Corbeau News, précisant qu'une dizaine de personnes ont été tuées et des boutiques ont été incendiées.

Citant des sources militaires le journal a précisé que « l’attaque a fait une dizaine des morts, dont cinq soldats FACA (Forces armées centrafricaines ».

D’après cette source, un autre soldat centrafricain est porté disparu dans cette attaque attribuée par l’armée aux rebelles du mouvement 3R (pour "Retour, Réclamation et Réhabilitation"), l’une des branches de la CPC.

Le journal a relevé, par ailleurs, que « la ville de Man est toujours sous-contrôle des rebelles qui ont réussi à mettre en déroute les soldats de l’armée nationale », samedi 31 juillet.

Des morts seraient également à déplorer du côte des rebelles, ajoute la même source sans toutefois donner plus de précisions sur leur nombre.

Regroupés au sein de la CPC, les rebelles qui ont récemment tenté de marcher sur Bangui, multiplent les attaques contre les forces armées centrafricaines.

Au cours de la semaine écoulée, au moins une quinzaine de soldats ont trouvé la mort dans des attaques au nord du pays.

Depuis 2013, date du coup d’Etat qui a renversé François Bozizé, la République centrafricaine a sombré dans la violence et les conflits armés entre groupes rivaux. En dépit des efforts déployés par toutes les parties et des accords de paix conclus, le pays n'arrive toujours pas à rétablir la sécurité sur son territoire.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın