Afrique

Centrafrique : Inauguration d’un monument à la gloire des soldats russes

- Dans la capitale Bangui

Fatma Bendhaou   | 01.12.2021
Centrafrique : Inauguration d’un monument à la gloire des soldats russes

Cameroon

AA/ Peter Kum

Un monument rendant hommage aux forces armées centrafricaines (FACA) et aux soldats russes ayant contribué à la lutte contre les groupes rebelles a été inauguré, lundi, à Bangui par le Président centrafricain, Faustin-Archange Touadéra.

Selon un communiqué de la présidence centrafricaine, rendu public mardi, le monument a été érigé « en mémoire des soldats centrafricains et russes morts pour la libération de la RCA ».

Le monument baptisé « Ti Bata Siriri Na Be Africa » (Préservons la paix en Centrafrique) « symbolise la fraternité entre les soldats russes et leurs frères d'armes des Forces armées centrafricaines qui ont réussi en si peu de temps et au prix de leur vie, à libérer les villes et plus de 90% du territoire de la RCA qui étaient occupés par les groupes armés depuis trois décennies », a indiqué la présidence centrafricaine dans son communiqué.

Pour rendre hommage aux soldats centrafricains et leurs alliés russes tombés sur les champs de batailles, le Président Touadéra « a déposé une gerbe de fleurs sur le nouveau monument au rythme des sonneries aux morts ».

Il faut rappeler que le 15 octobre dernier, le Parlement centrafricain a remis une « lettre de félicitations » au « contingent russe » en Centrafrique pour le remercier de son intervention dans le conflit qu’il mène depuis plusieurs mois contre les groupes rebelles.
« Les interventions du contingent russe aux côtés de nos forces ont été d’une grande efficacité dans la reconquête de la plupart de zones occupées par de terroristes », avait déclaré le Parlement centrafricain dans sa lettre de félicitations.
Dans le cadre d’une coopération militaire qui la lie à la République centrafricaine, la Russie a déployé en 2018 plus de 170 instructeurs pour former les soldats des Forces armées centrafricaines (FACA).
Moscou a livré, entre 2018 et 2020, plusieurs cargaisons d'armes pour équiper les forces armées centrafricaines. Pour cela, la Russie a obtenu du Conseil de sécurité de l’ONU une levée partielle de l'embargo sur les armes qui pèse sur la Centrafrique depuis 2013.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın