Afrique

Cameroun : sept morts et 19 blessés dans des affrontements intercommunautaires dans l'Extrême-Nord

- Entre les communautés Arabe Choa et Mousgoum.

Lassaad Ben Ahmed   | 06.12.2021
Cameroun : sept morts et 19 blessés dans des affrontements intercommunautaires dans l'Extrême-Nord

Cameroon

AA / Yaoundé / Peter Kum

Au moins sept personnes ont été tuées et 19 autre blessées dans des affrontements, dimanche, entre deux communautés dans l’arrondissement du Logone-Birni, département du Logone-et-Chari dans l’Extrême-Nord du Cameroun, a-t-on appris du maire du Logone-Birni, Abakar Brahim.

Selon cette autorité municipale, « il s’agit d’un bilan provisoire, car il y a eu plusieurs blessés graves qui pourraient succomber ».

Abakar Brahim a souligné que les blessés ont été évacués à l’hôpital régional annexe de Kousseri pour recevoir les soins appropriés.

« Jusqu’à présent, nous ne savons pas l’indifférence qui a déclenché ces affrontements qui ont coûté la vie à plusieurs de nos compatriotes, mais rien ne peut justifier cette barbarie entre ces deux communautés qui sont appelées à vivre ensemble dans cet arrondissement », a expliqué à l’Agence Anadolu, Zina Dalaina, sous-préfet de Logone-Birni, ajoutant que la tension est toujours vive entre les Arabes Chaos et les Mousgoums, « malgré le renforcement de la sécurité par les autorités militaires ».

Les combats entre communautés sont fréquents dans le département du Logon-et-Chari du Cameroun, où de nombreux habitants possèdent des armes blanches, telles que des flèches utilisées dans des cérémonies coutumières.

Pour rappel, ces deux communautés se sont affrontées en août dernier dans le canton d’El Birké faisant 15 morts et plusieurs blessés.

Ces affrontements avaient fait fuir 23 000 personnes de leurs villages du Logone Birni à l’Extrême Nord vers le Tchad voisin et dans d’autres localités de l’Extrême-Nord selon le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR).

La semaine dernière, le HCR a organisé avec les autorités de l’Extrême-Nord un forum de paix visant à sceller la réconciliation entre les deux communautés.

Malgré ce forum de paix, les Arabes Choas et les Mousgoums se sont affrontés de nouveau.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın