Afrique

Cameroun : quatre morts dans une attaque attribuée à Boko Haram

- Les quatre cadavres ont été découverts dimanche soir après l'attaque dans le village Kochetrehe, arrondissement de Mora, dans l’Extrême-Nord du Cameroun.

Lassaad Ben Ahmed   | 02.12.2019
Cameroun : quatre morts dans une attaque attribuée à Boko Haram

Cameroon


AA / Yaoundé / Peter Kum

Une attaque contre un groupe d'hommes qui prenaient part à une cérémonie funéraire, dans l’Extrême-Nord du Cameroun, a fait au moins quatre morts et plusieurs blessés, selon les déclarations, lundi, de sources sécuritaires.

Les quatre cadavres ont été découverts dimanche soir après l'attaque dans le village Kochetrehe, arrondissement de Mora, dans l’Extrême-Nord du Cameroun.

« Il y a eu quatre morts et trois blessés quand les insurgés, arrivés à bord de motos, ont ouvert le feu sur les villageois », a ainsi déclaré à Anadolu le commandant du secteur 1 de la Force Mixte Multinationale, le général Bouba Dobekréo.

Le général Bouba a attribué cette attaque au groupe terroriste Boko Haram.

Selon un habitant du village Kochetrehe, « des insurgés ont ouvert le feu sur la foule réunie pour les funérailles ».

Le Général Bouba relève que le domicile du pasteur où les gens étaient regroupés, a été cambriolé et plusieurs effets ont été emportés par « les assaillants venus du Nigéria voisin ».

Le groupe terroriste nigérian Boko Haram est actif dans cette zone où il mène régulièrement des attaques contre les villages, pillant des vivres et incendiant des habitations.

L'insurrection de Boko Haram, qui a débuté en 2009 dans le Nord-est du Nigeria, a fait plus des milliers de morts et 1,8 million de déplacés dans ce pays selon les estimations de l’ONU.

Elle a aujourd'hui gagné le Niger, le Tchad et le Cameroun, voisins. La région de l’Extrême-Nord du Cameroun est régulièrement la cible des combattants de Boko Haram depuis 2013, bien que les attaques aient connu leur pic entre 2014 et 2015.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın