Afrique

Cameroun : le bilan des affrontements intercommunautaires à l’Extrême-Nord s’alourdit à 19 morts

- Un précédent bilan faisait état de 7 victimes et plusieurs blessés.

Lassaad Ben Ahmed   | 07.12.2021
Cameroun : le bilan des affrontements intercommunautaires à l’Extrême-Nord s’alourdit à 19 morts

Cameroon

AA / Yaoundé / Peter Kum

Le bilan des affrontements intercommunautaires ayant eu lieu dimanche à Logone-Birni dans l’Extrême-Nord du Cameroun, s'est alourdi à 19 morts, selon Zina Dalaina, sous-préfet du Logone-Birni. Un précédent bilan faisait état de sept morts et 19 blessés.

« Les affrontements qui avaient débuté dimanche entre les communautés Arabes Choa et les Mousgoums, se sont poursuivis lundi faisant des nouvelles victimes », a indiqué le sous-préfet.

« Le bilan provisoire est de 19 morts, dont 18 Arabe Choa et un Mousgoum, et cinq blessés du côté Mousgoum. Ces affrontements se sont poursuivis dans des villages hors du Logone-Birni. Six villages ont été incendiés. Dans le département du Mayo Danay où cohabitent ces deux communautés, des boutiques appartenant aux Arabes Choa ont été mis-à-sac et incendiées », a relaté le sous-préfet, ajoutant que le gouverneur de l’Extrême-Nord devrait se déplacer, mardi, dans le Logone-Birni.

Selon Abakar Brahim, maire du Logone-Birni, le conflit est lié à un différend autour d'un terrain agricole entre des éleveurs Arabe Choa et des agriculteurs Mousgoum.

« J’appelle les deux communautés à respecter le vivre-ensemble que prêche depuis des années notre président de la République. Elles doivent apprendre la tolérance », a indiqué à l’Agence Anadolu, le gouverneur de l’Extrême-Nord, Bakari Midjiyawa ajoutant que les forces de défense et de sécurité ont été déployées lundi dans le Logone-Birni.

Les conflits entre communautés sont fréquents dans l’Extrême-Nord du Cameroun, où nombre d’habitants sont armés.

Ils opposent principalement éleveurs nomades et cultivateurs autochtones sédentaires, ceux-ci accusant notamment les premiers de saccager leurs champs en faisant paître leurs animaux.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın