Afrique

Cameroun / Crise Anglophone : L'armée intercepte 3 bateaux transportant des armes et des mercenaires

- Ces "renforts" envisageaient des attaques d’envergure à partir du 15 septembre dans les deux régions anglophones

Lassaad Ben Ahmed  | 11.09.2018
Cameroun / Crise Anglophone : L'armée intercepte 3 bateaux transportant des armes et des mercenaires

Cameroon

AA / Yaoundé / Peter Kum

L’armée camerounaise a intercepté trois bateaux transportant des mercenaires de plusieurs nationalités et du matériel militaire, ainsi qu'une importante somme d’argent, à rapporté à Anadolu le porte-parole de l’armée, le colonel Didier Badjeck, mardi.

« Une embarcation en provenance du Nigeria ayant à son bord près d’une quarantaine de mercenaires de nationalité étrangère arborant chacun une arme d’assaut de type AK 47, a été intercepté dimanche», souligne le colonel.

L'intervention a eu lieu au large des iles Bakassi, près des frontières avec le Nigéria.

Cette interception a été menée suite à des « renseignements fiables signalant plusieurs entrées éventuelles aux fins d’appuyer les sécessionnistes. Ces renforts envisageaient des attaques d’envergure prévues à partir du 15 septembre dans les deux régions anglophones en crise», souligne-t-il.

«En plus de ce matériel militaire (armes et munitions), les éléments de la marine, lors de la fouille, ont découvert dans chaque bateau une importante somme d’argent».

Les mercenaires, 43 au total, ont été remis à la gendarmerie nationale.

Reçu en audience en janvier dernier par le président du Cameroun, l’ambassadeur du Nigeria au Cameroun, Lawan Abba Gashagar, avait indiqué que le Nigeria n'apportera pas son soutien au mouvement sécessionniste anglophone.

La crise anglophone a été déclenchée en novembre 2016 dans les régions du Sud-ouest et du Nord-ouest du Cameroun, suite à un mouvement d'humeur d'avocats anglophones qui ont contesté la non-traduction de documents nécessaires à leur travail.

En décembre 2017, la crise a pris une dimension armée faisant des disaines de morts et des milliers de déplacés.





Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın