Afrique

Burundi : le Japon accorde 31 millions de dollars pour la modernisation du port de Bujumbura

Nadia Chahed   | 09.09.2021
Burundi : le Japon accorde 31 millions de dollars pour la modernisation du port de Bujumbura

Bujumbura


AA/Bujumbura/Jean Bosco

Le Président burundais, Evariste Ndayishimiye, a officiellement lancé jeudi, les « travaux de modernisation du port de Bujumbura », grâce à un don japonais de 31 millions de dollars, a appris Anadolu de la présidence burundaise.

Selon la présidence burundaise, les travaux vont s'étendre sur une période de deux ans avec un coût global de 31 millions de dollars.

La cérémonie de lancement de ces travaux a été précédée, jeudi matin, par un entretien entre le chef de l’Etat burundais, Evariste Ndayishimiye, et l’Ambassadeur du Japon au Burundi, Masahiro Imai.

Ils ont échangé sur « la coopération dans les secteurs de l'éducation, le transport et les travaux de modernisation du Port de Bujumbura », a ajouté la présidence burundaise.

Ainsi, selon les autorités portuaires, le port de Bujumbura qui, en 2020, a manutentionné plus de 200.000 tonnes espère dépasser 500.000 après sa modernisation.

Construit en 1950 par la Belgique qui occupait alors le pays, le port de Bujumbura est l’un des principaux ports du lac Tanganyika, avec celui de Kalémie en RDC, de Kigoma en Tanzanie et de Mpulungu
en Zambie.

Le Japon a pu garder ses relations avec le Burundi même pendant la crise qui a secoué le pays durant les dernières années.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın