Afrique

Burkina Faso : Des centaines de manifestants bloquent la route Ouagadougou- Kongoussi- Djibo

- Protestant contre la dégradation de la situation sécuritaire

Fatma Bendhaou   | 07.12.2021
Burkina Faso : Des centaines de manifestants bloquent la route Ouagadougou- Kongoussi- Djibo

Burkina Faso

AA/Ouagadougou /Dramane Traoré

Plusieurs centaines de manifestants ont bloqué lundi matin à Namsiguian (Centre-Nord) la route Ouagadougou- Kongoussi- Djibo pour exiger des autorités burkinabè, la fin du blocus imposé par des terroristes et des enlèvements qui ne viseraient que des ressortissants de Namsiguian, a rapporté l'agence d'information du Burkina (AIB).

Selon l'AIB, les manifestants composés des populations de Namsiguian et des personnes déplacées internes de la localité, ont érigé tôt lundi des barrières sur la route nationale numéro 22, reliant Ouagadougou à Djibo.

L’AIB souligne que les manifestants disent être exaspérés par les multiples enlèvements et les contrôles réguliers des hommes armés non identifiés (HANI) sur l’axe Bourzanga-Namsiguian.

D’après eux, les rapts viseraient uniquement les ressortissants de Namsiguian.

"Courant novembre- décembre, au moins trois personnes ont été enlevées par les groupes armés entre Bourzanga et Namsiguian. Les deux ont été relaxées mais une personne a été tuée. C’est au regard de ces éléments et eu égard à la persistance du fléau dans la zone que les populations sont sorties aujourd’hui pour manifester", a précisé l’une des sources de l’AIB.

Un responsable d’une structure de résistance dans la zone a confirmé les faits et regretté le manque d’action malgré les multiples alertes données depuis la semaine dernière, selon la même source.

l'Agence officielle du pays a rapporté qu'aux environs de 15 heures ce lundi, l’affluence a baissé au niveau des manifestants mais les barrières sont toujours en place, empêchant toute jonction entre le Bam et le Soum.

La brigade de gendarmerie de prévention routière de Namsiguian a été attaquée à trois reprises les 8 et 29 novembre 2018.

De plus en plus, les populations manifestent leur colère face à la dégradation de la situation sécuritaire au Burkina Faso.

Une autre manifestation est prévue pour dimanche 12 décembre, pour dénoncer la dégradation de la situation sécuritaire.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın