Afrique

Algérie : Un soldat tué lors d’une opération de ratissage à Aïn Defla

- Selon le ministère de la Défense

Fatma Bendhaou   | 06.07.2022
Algérie : Un soldat tué lors d’une opération de ratissage à Aïn Defla

Algeria


AA/Alger/Aksil Ouali

Un soldat algérien a été tué, mardi, lors d’une opération de fouille et de ratissage menée par l’armée dans le cadre de la lutte antiterroriste à Ain Defla (Ouest du pays), a annoncé, mercredi, le ministère algérien de la Défense (MDN) dans un communiqué.

Il s’agit, selon la même source, du Caporal contractuel, Sellaoui Samir, qui « est tombé en martyr au champ d’honneur, dans la localité d’Oued Lagsab, dans la commune d’El Maïne, secteur Militaire d’Ain Defla, en Première Région Militaire ».

« A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons. Mes sincères condoléances à tous les éléments de l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, et à la famille du chahid, le caporal contractuel Sellaoui Samir, tombé en martyr au champ d’honneur alors qu’il combattait les hordes terroristes à Ain Defla. Le défunt rejoint les valeureux martyrs en ces jours de fidélité à nos Chouhada », a tweeté, pour sa part, le Président Abdelmadjid Tebboune.

Par ailleurs, le MDN a présenté le bilan de ses opérations durant le premier semestre de l’année 2022. Il a fait part de vingt-trois (23) « terroristes » neutralisés et 206 éléments de soutien aux « groupes terroristes » arrêtés par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP).

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements de l'ANP ont neutralisé 23 terroristes durant le premier semestre de l’année 2022, dont 10 abattus, 7 capturés, 3 se sont rendus aux autorités militaires, alors que les cadavres de 3 autres terroristes ont été découverts », a précisé la même source.

Le même bilan fait état de la « découverte et destruction de 51 casemates pour terroristes, 1 atelier de confection d’armes et de munitions, ainsi que 47 bombes de fabrication artisanale ». « Des détachements de l'ANP ont saisi également un lot d’armes de 323 pièces, dont 31 kalachnikovs, 263 fusils de différents types, 16 pistolets automatiques, 1 mitrailleuse lourde calibre 12.7 mm, 7 systèmes de destruction à distance, 3 lance-roquettes RPG-7 et 2 lance-roquettes RPG-2 », a ajouté le même communiqué.

Différentes munitions, a précisé la même source, « ont été récupérées durant cette période dont 13 obus de différents calibres et 111 075 balles ».

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.