Sante, Afrique

Algérie / Covid-19 : Grogne des médecins ciblés par des agressions sur leurs lieux de travail

-Mardi, le directeur de l’hôpital public de Bouira (centre) s’est jeté du deuxième étage de l’établissement, après avoir subi une agression par l’un des proches d’un patient atteint de la Covid-19.

Mourad Belhaj   | 14.07.2020
Algérie / Covid-19 : Grogne des médecins ciblés par des agressions sur leurs lieux de travail

Algeria

AA / Alger / Hassan Jibril

L’Algérie évolue, depuis plusieurs jours, au rythme d’une polémique aiguë à la suite des agressions récurrentes contre le personnel médical et paramédical dans plusieurs établissements hospitaliers, en dépit de leurs efforts pour faire face à la pandémie de la Covid-19, tandis que les autorités ont menacé de sanctionner les agresseurs.

Cet incident intervient malgré les 40 décès déplorés dans les rangs du personnel médical, qui ont succombé après avoir contracté le virus, alors que le nombre des contaminations confirmées dans les rangs de cette catégorie s’élève à 1 700 cas, selon des statistiques fournies par le ministère algérien de la Santé.

Mardi, le directeur de l’hôpital public de Bouira (centre), Jamel Boutammem, s’est jeté du deuxième étage de l’établissement, après avoir été agressé par l’un des proches d’un patient atteint de la Covid-19.

La direction de la santé publique de la province de Bouira a souligné, dans un communiqué, que le directeur de l’hôpital a fait l’objet d’une agression physique et verbale et il a été assiégé par un groupe de personnes, à l’intérieur de son bureau situé au deuxième étage, ce qui l’a contraint à se défenestrer.

Le directeur a subi des fractures dans plusieurs parties de son corps et est actuellement hospitalisé dans le même établissement, précise la même source.

Le communiqué a dénoncé les « agissements irresponsables » d’un groupe de citoyens contre le personnel médical, alors que la majorité d’entre eux est mobilisée depuis plus de 5 mois pour faire face à la propagation du virus.

Mardi, un médecin du service de la Covid-19 de l’hôpital public d’Annaba (est), a mis en ligne une vidéo dans laquelle il a évoqué son agression de la part de l’un des proches des patients atteints de covid-19.

Le médecin a indiqué, dans la vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux algériens, qu’il a subi une agression physique malgré les dures conditions de travail et le manque d’équipements.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın