Afrique

RDC : démarrage de la vaccination contre Ebola à Beni

Nadia Chahed   | 14.10.2021
 RDC : démarrage de la vaccination contre Ebola à Beni

Kinshasa


AA/ Kinshasa/Pascal Mulegwa

Les autorités congolaises et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont lancé, mercredi, la vaccination contre la maladie à virus Ebola dans la province du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, où un cas avait été confirmé le 8 octobre.

La campagne cible les personnes à risque dont les contacts du cas confirmé et les premiers intervenants dans la riposte.

Selon les autorités congolaises, le premier cas est un garçon de deux ans décédé le 6 octobre dans un centre de santé local. Il vivait au sein de la même communauté où trois membres d’une famille sont décédés en septembre après avoir ressenti des symptômes analogues à ceux d’Ebola.

« Environ 1000 doses du vaccin anti-Ebola rVSV-ZEBOV et d’autres fournitures médicales ont été livrées de la capitale Kinshasa à la ville de Goma, dans le Nord-Kivu, et près de 200 doses ont été envoyées jusqu’à Beni, près de l’aire de santé de Butsili où le cas confirmé a été détecté », a précisé l’OMS dans un communiqué.

« Ebola est un virus virulent et mortel qui peut se propager rapidement et agressivement. Mais les vaccins peuvent créer un pare-feu de protection autour des cas, en rompant la chaîne de transmission, en évitant une potentielle épidémie à grande échelle et en sauvant de nombreuses vies », a déclaré dans un communiqué la Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique.

« La RDC dirige les efforts visant à arrêter cette dernière résurgence d’Ebola, en s’appuyant sur l’expertise acquise dans la riposte à de précédentes épidémies. », a-t-elle ajouté.

En plus d’organiser les activités de vaccination, les équipes de riposte d’urgence travaillent pour suivre les contacts, décontaminer les lieux infectés et renforcer la surveillance et le dépistage, d’après l’agence onusienne qui s’est jointe à la riposte.

Plus de 170 contacts ont déjà été identifiés et les équipes contrôlent leur état de santé.

La RDC est berceau d’Ebola qui a déjà sévit à treize reprises sur son territoire depuis sa découverte en 1976 dans la façade nord - Ouest par des chercheurs congolais dont un seul est resté vivant [ Ndlr … professeur Jean - Jacques Muyembe ] et dirige l’INRB et plusieurs ripostes aux épidémies.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın