Politique, Afrique

Égypte : Al-Sisi lève l'état d'urgence pour la première fois depuis près de 4 ans

- Le président égyptien a attribué sa décision au fait que "l'Égypte est devenue une oasis de sécurité et de stabilité dans la région"

1 23   | 26.10.2021
Égypte : Al-Sisi lève l'état d'urgence pour la première fois depuis près de 4 ans

Istanbul

AA / Ibrahim El-Khazen

Le président égyptien Abdelfattah Al-Sisi a décidé, lundi soir, de lever l'état d'urgence dans le pays, pour la première fois depuis plus de 4 ans.

Al-Sisi a déclaré dans un communiqué sur sa page officielle Facebook : "J'ai décidé, pour la première fois depuis des années, de renoncer à la prolongation de l'état d'urgence dans tout le pays."

Et d’ajouter : "Je suis heureux que nous partagions ensemble ce moment longuement attendu, à force de lutte et de travail acharné. Grâce à son grand peuple et à ses hommes loyaux, l'Égypte est devenue une oasis de sécurité et de stabilité dans la région."

Al-Sisi a expliqué que "le peuple égyptien est le véritable artisan de cette décision, grâce à sa participation sincère et loyale à tous les efforts de développement et de construction au cours des dernières années."

Évoquant les victimes des confrontations sécuritaires de ces dernières années, notamment dans le Sinaï (nord-est), le Président égyptien a déclaré : "Je pense avec révérence et reconnaissance à nos héroïques martyrs, sans lesquels nous n'aurions pas atteint cette sécurité et cette stabilité."

Le 12 juillet, la Chambre des représentants égyptienne (Parlement) a approuvé la prolongation de l'état d'urgence dans tout le pays, à partir du 24 du même mois, pour une période de 90 jours.

C'était la 17eme fois que le Parlement prolongeait l'état d'urgence depuis avril 2017, selon les données recueillies par l'Agence Anadolu.

L'état d'urgence était censé être prolongé depuis lundi, mais Al-Sisi a choisi de renoncer à cette prolongation, sans donner plus de détails sur la situation au-delà de cette décision.

Le 10 avril 2017, le Parlement a approuvé la déclaration de l'état d'urgence pour 3 mois, afin de "faire face aux dangers du terrorisme". Cette décision fait suite à deux attaques ayant ciblé deux églises dans le nord du pays, tuant au moins 45 personnes, et revendiquées à l'époque par l'organisation terroriste "Daech". L'état d'urgence a été prolongé depuis lors, et devait être prolongé aujourd'hui (lundi).

Dans le cadre de l'état d'urgence, les autorités égyptiennes avaient le droit d'évacuer des zones, d'imposer un couvre-feu, de prendre des mesures de sécurité strictes et de punir les contrevenants par des peines d'emprisonnement.


*Traduit de l’Arabe par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın