Économie

Les pressions inflationnistes et la baisse des rendements obligataires hissent le cours de l’or

- La hausse de l’indice du dollar confine la progression du métal précieux dans une marge étroite

Hamdi Moussa   | 23.07.2021
Les pressions inflationnistes et la baisse des rendements obligataires hissent le cours de l’or

Istanbul

AA / Istanbul

Les cours de l'or ont augmenté ce vendredi, soutenus par les pressions inflationnistes et la baisse des rendements obligataires, mais la hausse continuelle de l’indice du dollar a confiné le métal précieux dans une marge de progression étroite.

À 08 h 11 (GMT), le cours de l'or a augmenté dans les transactions au comptant de 0,1 %, soit 1,78 dollars, pour s'échanger à 1 808,67 dollars l'once.

Quant aux contrats à terme américains du métal précieux, ils ont augmenté de 0,17 %, soit 2,5 dollars, à 1 807,9 dollars l'once.

Depuis le début de la semaine, les cours de l'or ont baissé d'environ 0,2 %, et s'apprêtent à enregistrer leur première perte hebdomadaire depuis cinq semaines.

L'or est attrayant pour les investisseurs en tant que frein à l'inflation, avec des prévisions faisant état d’une augmentation des pressions inflationnistes pour le reste de l'année 2021, avec l’apparition des indices d’une reprise économique mondiale, malgré le nombre élevé d'infections par le variant Delta du coronavirus.

Le métal jaune a également été soutenu par la baisse des rendements obligataires, qui demeurent toujours à leur plus bas niveau depuis 5 mois.

Cependant, l'or est confronté à de fortes pressions suscitées par la hausse de l’indice du dollar, à un moment où il est de plus en plus probable que la Réserve fédérale (la Banque centrale américaine) durcisse sa politique monétaire, plus tôt que prévu.

L'indice du dollar, qui mesure la performance de la devise américaine par rapport à six autres devises concurrentes, a augmenté, ce vendredi, de 0,02 % à 92,850 points, à un seuil très proche du pic le plus élevé depuis trois mois qu'il a atteint dans la journée du mercredi.

L'indice du dollar est en hausse d'environ 1,5 % depuis le début de cette semaine.

La hausse du dollar limite l'appétit des investisseurs pour l'or, car le coût d'acquisition du métal précieux augmente pour les détenteurs de devises autres que le dollar.

*Traduit de l’arabe par Mounir Bennour

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.