Économie

Les cours du pétrole continuent sur leur ascension avec à une demande croissante et une offre insuffisante

- S'apprêtant à assurer leur huitième gain hebdomadaire consécutif

1 23   | 15.10.2021
Les cours du pétrole continuent sur leur ascension avec à une demande croissante et une offre insuffisante

Istanbul

AA / Istanbul

Les cours du pétrole brut ont continué leur série d’augmentations, lors des échanges de ce vendredi, dans un contexte d’indications pointant vers une hausse de la demande et d'une offre plutôt insuffisante dans les prochains mois, à un moment où l'économie mondiale se remet des répercussions de la pandémie de coronavirus et s’en remet à l'utilisation du pétrole dans les secteurs industriels au lieu de gaz naturel dont cours atteignent des sommets.

À 06 h 00 GMT, les contrats à terme sur le brut de référence Brent, pour une livraison en décembre, ont augmenté de 1 %, soit 83 cents, pour s'échanger à 84,83 dollars le baril.

De leur côté, les contrats à terme sur le brut US West Texas Intermediate (WTI), pour une livraison en novembre, ont augmenté de 0,87 %, soit 71 cents, à 82,02 dolars le baril.

Les cours du pétrole devraient s’assurer encore un gain hebdomadaire d'environ 2 %, et ce, pour la huitième semaine consécutive, dans la plus longue série de hausse des cours du brut depuis décembre 2020.

Si bien, que même la parution des données américaines, publiées jeudi, n'a en rien fléchi la tendance. Les chiffres sur l’état des réserves américaines de brut ont révélé une augmentation significative des stocks, de 6,1 millions de barils la semaine dernière, et ce, dans leur troisième augmentation hebdomadaire consécutive.

L'Agence internationale de l'énergie avait tablé sur une augmentation de la demande de brut de 500 000 barils par jour jusqu'à fin 2021, à l'heure où les producteurs de l'OPEP et les pays de l’alliance l'OPEP + imposent toujours des quotas de production restreints.

Les hausses des cours du brut sont d’ailleurs soutenues par la forte augmentation des cours du gaz naturel, à l'approche de la saison hivernale, qui a contraint de nombreuses industries en Europe, en Asie et aux États-Unis à s’en remettre au pétrole.

Les cours du gaz naturel en Europe ont quadruplé ces derniers mois, atteignant un pic de 1 937 dollars par mille mètres cubes, la semaine dernière.

*Traduit de l’arabe par Mounir Bennour

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.