Monde, Économie

Arabie saoudite : Le monde a besoin d’une croissance de 5 % par an des investissements dans le pétrole et le gaz

- Pour satisfaire la demande prévue sur le court terme jusqu'en 2025, selon Nayef Abdallah al-Mishil, vice-ministre de l'Énergie chargé de la planification stratégique

Mohammad Farid Mahmoud Abdullah   | 27.01.2022
Arabie saoudite : Le monde a besoin d’une croissance de 5 % par an des investissements dans le pétrole et le gaz

Istanbul

AA / Riyad

Le vice-ministre saoudien de l'Energie chargé de la planification stratégique, Nayef Abdallah al-Mishil, a déclaré, ce jeudi, que le monde avait besoin d’une croissance des investissements dans les projets pétroliers et gaziers à un taux de 5 % par an, pour satisfaire la demande prévue sur le court terme, jusqu'en 2025.

L'agence américaine Bloomberg a rapporté les propos d’al-Mishil qui a affirmé, lors du Forum d'investissement du Japon et du Conseil de coopération du Golfe, que sans ces investissements, le marché pétrolier est susceptible de connaître plus de volatilité.

Le vice-ministre saoudien a fait savoir que les investissements mondiaux dans les projets de production de pétrole et de gaz avaient diminué de 30 % au cours des deux dernières années.

Le responsable saoudien a prévu un redressement de la demande mondiale de pétrole et un retour aux niveaux d'avant la pandémie de coronavirus, au cours de l'actuelle année.

Il a également anticipé une croissance de la demande mondiale primaire d'énergie de 28 % à l’horizon 2045, principalement grâce à la reprise et à la croissance économique.

Les cours du pétrole ont atteint les 90 dollars le baril, lors des échanges du mercredi, leur plus haut niveau depuis sept ans, en raison des pénuries d'approvisionnement et de l’escalade des tensions politiques entre la Russie et l'Ukraine.

L'Arabie saoudite est le troisième pays producteur de pétrole et le plus grand exportateur au monde, et est considéré comme un pilier de l'alliance OPEP +, qui a réduit sa production pétrolière à un taux historique, dans un contexte de propagation de la pandémie de coronavirus et la baisse des prix du baril de brut.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın