Politique, Économie

L'Inde perdra ses "privilèges" si elle cesse d'importer le pétrole iranien

- C’est ce qu’a annoncé Massoud Rezvanian Rahaghi, le chargé d’affaires iranien dans la capitale indienne New Delhi, selon des informations rapportées par les médias iraniens jeudi.

Zahir Ajuz   | 12.07.2018
L'Inde perdra ses "privilèges" si elle cesse d'importer le pétrole iranien

Ankara

AA / Ankara / Ahmet Dursun

L'Iran a déclaré qu'il annulerait tous les privilèges spéciaux accordés à l'Inde si New Delhi cessait d'importer du pétrole de Téhéran.

C’est ce qu’a annoncé Massoud Rezvanian, le Chargé d’affaires iranien dans la capitale indienne New Delhi, selon des informations rapportées par les médias iraniens jeudi.

"L'Iran mettra fin aux privilèges accordés à l'Inde si elle essaie de s'approvisionner en pétrole auprès de pays comme l'Arabie saoudite, la Russie, l'Irak et les États-Unis pour compenser les coupes dans le pétrole iranien", a-t-il dit.

Rezvanian a souligné que l'Iran était un partenaire fiable pour l'Inde dans le domaine de l'énergie.

Le 8 mai, le président américain Donald Trump a annoncé le retrait d'un accord qui limite le programme nucléaire iranien en échange de la levée des sanctions occidentales.

Trump a également annoncé le rétablissement des sanctions économiques contre Téhéran et les entreprises et entités avec lesquelles il traite.

Cependant, l'Union européenne et ses pays membres, notamment la France, et la Grande-Bretagne, ont refusé de se retirer, réitérant leur engagement continu en faveur de l'accord.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın