Économie

Liban: la Banque mondiale alloue 34 millions de dollars pour l'achat de vaccins anti-Covid

- Dans le premier financement de ce type jamais fourni par la banque.

Mounir Bennour   | 21.01.2021
Liban: la Banque mondiale alloue 34 millions de dollars pour l'achat de vaccins anti-Covid

Istanbul

AA / Washington

La Banque mondiale a accepté de verser une subvention de 34 millions de dollars au Liban afin d'acheter des vaccins contre le coronavirus, dans le premier financement de ce genre jamais pourvu par la banque.

Le Liban a du mal à faire face à l'épidémie alors que la courbe d'infection quotidienne continue d'augmenter, enregistrant 4.332 cas et 64 décès dans la journée du mercredi.

Le bilan total de cas d'infections au coronavirus au Liban a atteint mercredi les 264.647 cas, dont 2.084 décès et 157.202 cas de rémission, selon les données du ministère de la Santé.

La banque a déclaré dans un communiqué ce jeudi, que son approbation du financement a été envisagée pour renforcer le système de santé actuel et aider à fournir des vaccins au Liban, qui subit une flambée sans précédent du nombre d'infections au coronavirus.

Le financement devrait rendre les vaccins disponibles à plus de deux millions de personnes dans le pays. Les premières doses devraient arriver au Liban dès le début du mois de février prochain.

La priorité dans les campagnes de vaccination sera accordée aux salariés du secteur de la santé, aux personnes âgées de plus de 65 ans, au personnel travaillant dans le domaine des épidémies et de leur suivi, et aux personnes de 55 à 64 ans souffrant de maladies chroniques.

Commentant ce financement, le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass, a déclaré dans un communiqué, que "faciliter l'accès aux vaccins anti-Covid de manière équitable, rapide et généralisée est de la plus haute importance pour protéger des vies et soutenir la reprise économique".

Outre les pertes humaines, la pandémie de coronavirus aggrave la crise économique qui a suivi l'explosion du port de Beyrouth en août dernier.

L'explosion du port, survenue le 4 août 2020, a fait environ 200 morts et plus de 6.000 blessés, en plus des dégâts matériels massifs qui ont touché les bâtiments résidentiels et les établissements commerciaux.

*Traduit de l'arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın