Économie

Les cours du pétrole en berne sous le coup de la levée des restrictions sur la production

- Malgré les incertitudes qui cernent les perspectives de la demande de brut sur le court terme

Mohammad Farid Mahmoud Abdullah   | 06.01.2022
Les cours du pétrole en berne sous le coup de la levée des restrictions sur la production

Istanbul

AA / Istanbul

Les cours du brut ont chuté en début de séance de ce jeudi, sous l'effet de la décision prise par l'alliance OPEP+ de continuer sa politique de levée des restrictions de la production pétrolière, et ce, malgré les incertitudes qui cernent le futur de la demande de brut sur le court terme, en raison de pandémie du variant Omicron.

Les pays du monde entier relèvent toujours des taux croissants d’infections au variant Omicron, à un moment où les efforts pour imposer des restrictions sur les voyages transfrontaliers n'ont pas réussi à museler la propagation des infections.

L'alliance OPEP + a déclaré, dans la journée du mardi, qu'elle continuerait à exécuter son plan de levée des restrictions sur la production pétrolière au cours du mois de février prochain, en injectant 400 000 barils de plus par jour dans le cadre de l’accord qui est entré en vigueur depuis le début du mois de mai 2020.

Avec la levée progressive des restrictions sur la production de pétrole de 400 000 barils/jour, la réduction totale de la production devrait se stabiliser, au cours du mois prochain, à 3,5 millions de barils par jour.

À 07 h 42 GMT, les cours des contrats à terme sur le brut Brent, pour livraison en mars, avaient reculé de 0,49 %, soit 40 cents, à 80,40 dollars le baril.

Les cours des contrats à terme sur le brut West Texas Intermediate (WTI), pour livraison en février, ont également baissé de 0,45 %, soit 35 cents, à 77,50 dollars le baril.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.