Économie

Arabie saoudite : l'inflation annuelle a ralenti à 5,3 % en décembre 2020

- En comparaison aux 5,8 % du mois de novembre dernier

Mounir Bennour   | 14.01.2021
Arabie saoudite : l'inflation annuelle a ralenti à 5,3 % en décembre 2020

Riyad

AA / Riyad

Le taux d'augmentation annuelle des prix à la consommation (inflation) a ralenti en Arabie saoudite en décembre dernier pour s'établir à 5,3 %, contre les 5,8 % du mois précédent.

Les données de l'Autorité générale saoudienne des statistiques (organe gouvernemental) ont montré ce jeudi, que l'inflation s'était contractée de 0,2 % sur une base mensuelle, par rapport à un recul similaire de 0,1% relevé au mois de novembre.

Pour le treizième mois, les prix à la consommation en Arabie saoudite sont passés au-dessus de zéro, après le recul constaté depuis le début de l'année 2019 jusqu'à la fin novembre de la même année sur une base annuelle. La hausse n'a repris qu'au mois de décembre.

L'inflation, relevée le mois dernier, s'est due à une hausse des prix des produits alimentaires et des boissons, qui représentent la seconde catégorie la plus influente de l'indice, avec un taux annuel de 12,7 %.

En juillet dernier, l'Arabie saoudite a commencé à augmenter la taxe sur la valeur ajoutée de 5 à 15 %, pour contrer la baisse des prix du pétrole impactés par la pandémie de coronavirus.

L'indice des prix à la consommation (IPC) reflète les variations des prix que les consommateurs paient en échange d'un panier fixe de biens et de services composé de 490 produits.

Le gouvernement a trouvé dans la taxe sur la valeur ajoutée, une source de revenus financiers viable, outre que les revenus pétroliers, dont les montants ont été affectés par la baisse du prix du baril à son niveau le plus bas depuis deux décennies, au cours de l'année dernière.

L'Arabie saoudite, le plus grand producteur de pétrole brut de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), a une moyenne de production quotidienne de 11 millions de barils dans des conditions normales. Le pays est aussi le plus grand exportateur mondial avec un taux journalier moyen de 7,3 millions de barils.

*Traduit de l'arabe par Mounir Bennour

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın